Le Plan de 5 jours est un programme de sevrage tabagique adapté, en 1964 par la Ligue Vie et Santé, d’une méthode américaine lancée quelques années plus tôt. Il s’agit du programme phare de la Ligue Vie et Santé qui a déjà permis à des centaines de milliers de personnes d’arrêter de fumer, en plus de 50 ans d’exercice.

Le programme d’origine a été conçu en 1959, au sein de l’université adventiste de Loma Linda en Californie, par une équipe composée de médecins et psychologue et dirigée par  le docteur Wayne Macfarland. Une méthode est alors élaborée, expérimentée et lancée sous la forme d’un plan de 5 jours.

Il s’agit d’une approche cognitivo-comportementale évaluée scientifiquement. C’est d’ailleurs la seule méthode de ce type qui ait été soumis à une évaluation scientifique.

Comme son nom l’indique, le plan de 5 jours se déroule sur 5 jours consécutifs. Les séances, d’une heure et demie environ, ont généralement lieu le soir. La méthode est basée sur 5 points :

L’information

Les curistes sont invités à participer à des séances quotidiennes généralement en soirée pour perturber le moins possible leurs activités quotidiennes, notamment leur temps de travail. Durant chaque réunion, les informations apportées sont volontairement d’une grande précision et rigueur médicale afin de constituer les éléments décisifs de base d’une gestion volontaire et dynamique de la santé du participant. Bien que la nocivité du tabac ne soit plus un secret pour personne, rares sont ceux qui connaissent précisément le mécanisme de la nicotine dans le corps, d’où l’importance de l’information.

L’éducation

Les animateurs proposent une analyse pointue du processus physiologique et psychologique du fumeur, afin de favoriser l’anticipation des syndromes du sevrage. Le but est de mieux les comprendre pour éviter ou gérer les situations à risques du quotidien, renforcer les motivations de chacun et prendre conscience de la place que la cigarette occupe dans sa vie. Cette prise de conscience du mécanisme de la cigarette est fondamentale dans le processus de rééducation.

La détoxication

Après le travail psychologique, il convient de s’attaquer au métabolisme. L’animateur donne chaque soir des conseils diététiques, respiratoires, hydrothérapiques. Ces techniques ont un double objectif : désintoxiquer l’organisme et diminuer l’envie de fumer. Le Plan de 5 jours s’appuie sur des ressources et des techniques entièrement naturelles et des moyens simples et efficaces à une désintoxication en profondeur. La réussite du programme s’appuie sur une consommation d’eau en abondance, une alimentation riche en fruits et légumes, ainsi que des exercices physiques, respiratoires et hydrothérapiques.

La dynamique de groupe

Le Plan de 5 jours s’appuie sur l’échange et la solidarité et fait appel à toutes les richesses de la dynamique des petits groupes. Au fil des rencontres, la confiance s’installe entre les curistes et les animateurs, mais aussi entre les curistes eux-mêmes. Parmi tous les ingrédients du programme, le véritable succès de la méthode repose sur la solidarité du groupe.

Le carnet de bord

Tout au long du programme, les curistes reçoivent une documentation qui constitue leur livre de bord. Ce carnet renferme des menus conseillés, des tests et le programme journalier de la cure. Mais surtout, les curistes y mentionnent leurs symptômes et divers renseignements.